Un peu d'histoire ...

Anselme Arrieu

Anselme Arrieu

Né le 11 décembre 1884 à Gaudent (Hautes Pyrénées), petit village de la Barousse, il arrive à Villeneuve de Rivière en 1920. Il fait la guerre de 1914, puis une carrière dans l'armée, dans le 88ème Régiment d'infanterie, puis dans la Légion Etrangère où il finit Sergent-Chef.

Conseiller Municipal de mai 1925 à mai 1929, il devient deuxième adjoint en mai 1935.

Ce petit commerçant en mercerie à La Serre, fréquente souvent les Marchés de Saint Gaudens, Montréjeau ou encore Lannemezan.

Depuis la Guerre 1914-1918, il connaissait celui qui deviendra plus tard le capitaine Gabriel Gesse. Tous deux étaient amis, avaient été blessés et prisonniers en Allemagne.

Après la défaite de 1940, Anselme Arrieu se dévoue sans compter à l'arrivée des premiers réfugiés.

Il a alors 56 ans.

Lorsqu'en 1941, le Commandant Marcouire vient à Saint Gaudens pour contacter un officier capable d'organiser la résistance dans le secteur, on pense au capitaine Gesse qui accepte avec empressement et pense à son ami de toujours Anselme Arrieu.

En novembre 1941 naît le mouvement de résistance Saint-Gaudinois "COMBAT" avec les premiers noms : Gesse, Pierre, Arrieu, Baldizzone, De Martin, Latapie.

Dès 1942, le gros travail de ce réseau est de trouver des relais et d'organiser des passages vers l'Espagne des aviateurs abattus, résistants recherchés par la Gestapo, qui voulaient poursuivre la lutte en Afrique ou gagner l'Angleterre.

A La Serre de Villeneuve, Anselme Arrieu reçoit, cache pendant quelques jours voire quelques semaines, organise les passages vers la frontière espagnole par la Barousse, quelquefois à pied, quelquefois en train, grâce à la complicité des cheminots de la ligne Montréjeau-Luchon.
Officiellement, ces opérations ont concerné 2800 personnes, mais en réalité il s'agit plus de 5000 personnes concernées.

En janvier 1943 "COMBAT" intègre l'Armée Secrète.

Dans la nuit du 13 au 14 décembre 1943, 100 responsables de la résistance départementale sont arrêtés sur trahison. Le capitaine Gesse est parmi eux. Il tente de d'enfuir, reçoit une balle au dessus du genou, est repris. Il est transporté à l'hôpital de Saint Gaudens et enfermé dans une cellule grillagée.

Encouragé par le docteur OLLE, un groupe de résistants enlève le capitaine et le conduit chez son ami Anselme Arrieu.

Malgré les efforts de la Gestapo, Gesse rejoindra le maquis et continuera la lutte avec son équipe.

Cependant, craignant pour lui et sa famille, Anselme Arrieu tente de s'enfuir dans sa Barousse natale. Mais la Gestapo parvient à l'arrêter au moment du départ.

Il sera emmené au camp de concentration de Dachau, d'où il ne reviendra pas. Il meurt le 21 décembre 1944 à l'âge de 60 ans.

Son fils Jean continuera la lutte dans la Résistance ; Madame Marie-Blaisine Arrieu, après la déportation de son mari continuera à cacher et héberger d'autres aviateurs en fuite.

Anselme Arrieu

retour

mise à jour: 5 décembre 2018

Mairie de Villeneuve-de-Rivière Place de la Mairie BP 1 31800 VILLENEUVE-DE-RIVIERE
Tél : 05.61.94.55.75 - Fax : 05.61.95.24.07 - Émilie SUBRA, Maire - Site réalisé par la mairie